En 2016, la Fondation Stanislas a aidé plusieurs jeunes méritants. Avec sept sœurs et un frère, Baptistine Airiau, étudiante venue de Compiègne, avait d’abord renoncé à Stanislas en raison du coût des études. Admise à la 2e session APB, elle a obtenu la bourse de Stan qui lui a permis de se consacrer entièrement à ses études en intégrant sa prépa BL (hypokhâgne lettres et sciences sociales). Baptistine aimerait aujourd’hui s’orienter vers la recherche/enseignement en histoire, le journalisme ou la culture.